COVID 19: VOUS POUVEZ RÉSERVER MAINTENANT ET ANNULER 48 HEURES AVANT VOTRE ARRIVÉE - NOUS VOUS REMBOURSERONS 100% DE VOTRE ARGENT

Comment se forment les vagues ? Tout ce qu’un surfeur doit savoir

Vous vous êtes peut-être demandé plus d’une fois comment les ondes sont produites. Passons en revue tous les éléments essentiels que vous devez connaître.

Tout surfeur devrait savoir comment les vagues sont produites.

Que sont les vagues ?

La première chose à comprendre, bien sûr, est ce que sont les ondes. Il n’y a pas de surf sans vagues, il est donc essentiel que vous sachiez en profondeur comment elles sont produites, mais aussi ce qu’elles sont, car les deux vont de pair.

Savoir ce que sont les vagues est très important pour tout surfeur.

La première chose à faire est donc de les concevoir comme des vagues se déplaçant à la surface de l’eau. Il s’agit de rides qui sont générées et peuvent se déplacer sur des milliers de kilomètres, tout en augmentant de taille. Il est très difficile de mesurer une vague, bien que les plus grosses vagues aient tendance à se former au large, tandis que les plus petites se produisent près de la plage.

Vous pourriez être intéressé par : école de surf à Lanzarote pour les débutants

Comment se forment les vagues ?

Pour comprendre la formation des vagues, nous devons comprendre que certains facteurs affectent l’eau. Les ondes elles-mêmes sont générées par les variations de température et de pression de l’atmosphère, sans être, du moins nécessairement, affectées par le vent.

Dans le même temps, des centres de basse pression, appelés grains, et des centres de haute pression, appelés anticyclones, génèrent les mouvements d’air. En d’autres termes, le vent qui se produit à travers ces variations et mouvements lui permet de se déplacer des endroits où il y a plus de pression vers les endroits où il y en a moins.

Par conséquent, lorsqu’il y a une plus grande différence de pression entre un endroit et l’autre, la vitesse à laquelle le vent se déplace est plus grande. Le fait que le vent effleure la surface de l’eau de mer forme de petites vagues. Plus la friction augmente, plus la taille des vagues augmente.

Comment se forment les vagues ?

Tout cela permet de générer des vagues spéciales pour le surf, voire des vagues géantes, comme dans le canyon de Nazaré. Nous savons donc que les vagues varient en fonction de la force du vent, de la durée ou de la persistance avec laquelle il peut souffler en un lieu donné et de la surface de l’océan.

Dans le cas des surfeurs, nous pensons connaître et comprendre la mer mieux que quiconque, dans le sens où nous la concevons de manière pratique. Toutefois, afin de pouvoir mieux lire les prévisions de vagues, il est également essentiel de comprendre la théorie. C’est pourquoi certaines vagues de plus longue durée sont plus claires et plus ordonnées et que d’autres ne le sont pas autant.

Facteurs influençant la formation des vagues

Alors que vous pourriez penser que le vent vous gêne dans votre expérience des vagues, la réalité est qu’il est le meilleur allié et ami du surfeur. Quand il n’y a personne d’autre que vous en mer, le vent est probablement avec vous. En même temps, elle fait s’ouvrir les vagues et améliore les conditions de pratique de ce sport.

Par conséquent, nous pourrions dire que le vent est le début des vagues. En haute mer, il provoque un peignage de la mer, formant quelques petites crêtes. Ces vagues commencent à se développer grâce à la stabilité, la constance de la force et l’énergie émise par ce vent. Plus elle est stable, plus la vague sera grande.

Cependant, il est également fréquent que les conditions soient plus favorables si le fond marin est lisse et qu’il n’y a pas d’obstacles sur la trajectoire de la vague. En effet, rien ne peut ralentir l’immense énergie qui monte de la mer. C’est pourquoi , lorsque vous atteindrez la plage, les vagues se briseront en formes irrégulières, avec une eau que vous reconnaîtrez comme étant en mouvement.

Formation des vagues

À ce stade, il est important de savoir qu’en bordure de plage, la profondeur de l’eau diminue et que l’eau finit par mourir dans le sable. La masse d’eau apparaît avec une vitesse et une énergie qui découlent de la force, de la distance et de la propreté du vent. En atteignant la côte, cette vague ralentit en raison de la friction entre l’eau et le fond marin.

Le bas de la vague d’eau ralentit lorsqu’elle touche l’eau, alors que le haut de la vague d’eau conserve le même élan. Cela provoque la crête que la vague brise, de sorte que, selon le fond marin, un type de vague ou un autre sera créé. D’où la différence entre les vagues les plus brutales et celles qui sont plus douces.

Si vous aimez les vagues plus puissantes, vous aurez remarqué que les changements soudains dans le sable ou les fonds, tels que les rochers ou les coraux, provoquent une friction plus intense. L’énergie du mouvement forme ainsi des vagues plus agressives, qui se brisent soudainement et avec beaucoup plus de puissance.

Types de vagues existants

Nous savons déjà ce que sont les ondes et comment elles se forment. Maintenant, nous devrions découvrir quels sont les différents types. Selon la direction dans laquelle elles se brisent, on peut les diviser en « vagues de droite » et « vagues de gauche ».

Les vagues de droite sont celles qui, lorsque vous les surfez, vous déplacent vers la droite. En général, ils présentent un pic dans la zone la plus élevée, ce qui les amène à se briser progressivement vers ce côté. Les vagues de gauche, quant à elles, vous feront vous déplacer vers la gauche, en ayant un pic dans la zone la plus haute qui se brise progressivement vers là. Par conséquent, c’est la direction qui importe ici.

Ensuite, nous pouvons également prendre en compte l’endroit où les vagues se forment. Il existe 2 types de vagues. Les vagues de vent sont produites par l’effet du vent sur l’eau de mer, créé à une courte distance de la côte, générant de petites vagues instables, de faible qualité, qui se brisent presque toujours précipitamment, en raison du fait qu’elles proviennent de différentes directions.

Les vagues de fond, en revanche, sont de la plus haute qualité et de la plus grande taille, car elles sont générées à des milliers de kilomètres de l’endroit où elles se brisent. Par conséquent, ils arrivent à la côte avec un délai beaucoup plus long et vous permettent de profiter des caractéristiques que vous aimez tant, car ils sont « préparés » à une plus grande distance.

Il y a également des vagues en fonction du type de fond marin. En gros, il y en a 3. La première est la vague avec un fond sablonneux, moins dangereuse que celles que nous pouvons voir sur la roche et le récif, bien qu’avec un taux d’instabilité plus élevé, ce qui fait qu’elles sont irrégulières et avec des changements de marées et de courants.

Types de vagues

Les vagues de fond se brisent sur une pierre ou un rocher. L’environnement est beaucoup plus stable, car il n’y a presque jamais de variation. Cependant, ils sont dangereux pour les surfeurs amateurs, nous vous déconseillons donc d’y surfer tant que vous n’êtes pas expérimenté.

D’autre part, les vagues du fond des coraux sont très semblables à celles des rochers, sauf qu’il s’agit d’organismes vivants. Elles sont stables et présentent peu de conditions changeantes, bien que l’oxygénation y soit plus importante et que la transparence nous permette de voir ce qui se trouve en dessous.

Il existe également 4 autres catégories importantes d’ondes en termes généraux. Les premières sont les oscillations, qui sont générées par les variations du niveau de la mer en surface. Ce n’est pas que l’eau avance, mais simplement qu’il y a des virages à monter et à descendre, c’est pourquoi il est fréquent qu’elle se produise à des kilomètres de la côte.

Les ondes translationnelles sont générées lorsque la mer avance et s’écrase contre le fond marin, modifiant la surface. Ils se trouvent généralement près du littoral, vous aurez donc l’habitude de les voir avec beaucoup d’écume.

Quant aux vagues forcées, nous constatons qu’elles sont celles qui se produisent en raison de tempêtes maritimes provoquées par le vent. Ces vagues sont impossibles à surfer, car il n’existe aucune prévision permettant de savoir comment elles seront lorsqu’elles atteindront le rivage, elles sont donc également dangereuses.

Il y a aussi les ondes sismiques, qui sont déclenchées par les tremblements de terre, les explosions volcaniques et même le mouvement des plaques tectoniques, le tout à grande vitesse. Par conséquent, des dimensions et des forces énormes y sont à l’œuvre, de sorte qu’elles peuvent être terrifiantes, même pour les surfeurs expérimentés.

Enfin, on ne peut manquer de mentionner les types de vagues qui sont générées lors de la déferlante. Nous avons des ondes creuses, qui sont celles où nous voyons une crête qui dépasse la base, générant un cylindre à l’intérieur. Ils sont idéaux pour le surf, en raison de leur facilité de manœuvre.

Un bon surfeur doit savoir comment se forment les vagues et quels sont les types les plus courants.

Les vagues tubulaires sont une variante de ce qui précède, où le sommet s’élève si haut qu’il ferme un tube à l’intérieur. Ce sont celles dont rêvent tous les surfeurs, dans le sens où l’on peut avoir le mur de la vague entouré par elle.

Nous voyons les vagues ondulantes, où la base est plus avancée que la partie ondulée. Parfois, ils ne se cassent pas ou sont purement en mousse, donc ils ne seront pas trop raides.

Enfin, les vagues de rive sont celles qui se brisent près du rivage et sont dangereuses car elles s’écrasent contre le fond.

Vous savez tout sur la création, les types et les caractéristiques des ondes. Nous espérons que vous utiliserez ces connaissances pour surfer en grand !

Si vous voulez essayer plus de quarante vagues différentes, nous vous recommandons de visiter les îles Canaries et surtout Lanzarote où la qualité des vagues est impressionnante.

Depuis 1996, à Lanzarote Surf, nous aimons enseigner le véritable art du surf. Nous sommes situés dans la réserve naturelle de Famara, un paysage idyllique conçu par la nature et fait pour les amateurs de surf.

Découvrez notre large gamme de programmes d’entraînement. Et si vous en voulez encore plus, quelle meilleure façon de compléter votre entraînement de surf que des cours de SUP, de kitesurf, de yoga ou de plongée ? 

Chat
Hi! / ¡Hola! ?

How can I help you? / ¿Cómo te puedo ayudar?